La folle journée d’Hurluberlu

Court métrage réalisé dans le cadre de l’atelier ciné du collège.
Effectif : 17 élèves de 6ème, 5ème et 4ème.
Encadrement : deux professeurs et le réalisateur Benjamin Untereiner.
Sans compter le montage, une quinzaine d’heures environ a été nécessaire au total (trois de présentation et d’organisation, deux d’écriture, dix de tournage). Si un premier dérushage a été fait avec les élèves, le montage a été confié à notre intervenant.


LA FOLLE JOURNEE D'HURLUBERLU from Benjamin Untereiner on Vimeo.



Le principe

Comme pour The flying child, premier essai de notre atelier (2011), les professeurs ont tenu à remonter aux origines du cinéma, cette fois aux grandes figures du burlesque. Nous avons donc montré et commenté quelques extraits de films d’Harold Lloyd (Safety last, 1923), Chaplin (The circus, 1928), Fatty Arbuckle (The butcher boy, 1917) et Buster Keaton (La maison démontable, 1920, Steamboat Bill, Jr., 1928)… Nous avons fait notamment travailler les élèves sur les différents ressorts du comique. Puis en s’inspirant des films vus, le groupe a réfléchi à un personnage, des quiproquos, des maladresses et toute une série de situations comiques qui pouvaient être mises en scène. Le scénario repris et accepté, les rôles distribués, nous avons pu commencer le tournage. Chaque élève avait un rôle différent à chaque séance et pouvait ainsi tour à tour devenir maquilleur, costumier, acteur, réalisateur, chef opérateur ou cadreur.


Peu d’écueils cette fois. La principale difficulté était certainement de se préparer (décors, costumes, maquillage, répétitions) et de tourner sur une heure seulement, la durée d’une séance. Le temps a donc parfois manqué et certaines scènes à effets « très spéciaux » méritaient probablement un temps supplémentaire de tournage. Le montage a permis de corriger certaines imperfections. Quoi qu’il en soit, à hauteur de notre atelier, le rendu est très satisfaisant.

Un grand merci donc à Benjamin Untereiner pour avoir accepter de participer et d’encadrer ce projet. Benjamin était en même temps à tous les postes, derrière l’épaule de chaque élève (devant parfois même traversé l’établissement une planche à repasser sous le bras et ainsi attirer tous les regards). Profs et élèves se sont amusés et ont grandement apprécié l’aventure !

  • Facebook
  • RSS Feed
  • Twitter
  • Google
  • LinkedIn

5 Replies to “La folle journée d’Hurluberlu”

  1. Un joli projet qui donne la banane et ouvre des perspectives. Une expérience qui marquera peut-être de futurs cinéastes. Il faut dire qu’ils auront eu un excellent professeur. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *