Les héritiers

Marie-Castille Mention-Schaar, 2014 (France)


LA RAFLE 2

Les héritiers veut faire la démonstration de l’importance du « devoir de mémoire » comme facteur de dynamisme et de cohésion au sein d’un groupe d’élèves indisciplinés, peu confiants et scolairement abattus. Il veut valoriser un professeur d’histoire (Ariane Ascaride) qui croit tant bien que mal en une classe dévalorisée par tous, notamment le proviseur. Il veut mettre en avant Continuer la lecture Les héritiers

Au revoir les enfants

Louis Malle, 1987 (France)

AU REVOIR LES ENFANTS

REGARD PERDU

Avec Lacombe Lucien, qui vint trois ans après Le chagrin et la pitié d’Ophüls (1971), Louis Malle contribua à ce lent mouvement de démystification d’une France toute entière résistante sous l’Occupation. Bien qu’il ait été réalisé en 1987, Au revoir les enfants date de cette époque. Continuer la lecture Au revoir les enfants

Inglourious basterds

Quentin Tarantino, 2009 (États-Unis, Allemagne)

Les gros plans d’un pied, la blondeur des héroïnes et la motivation d’une vengeance qui a la patience des longues conversations, Tarantino use de motifs familiers [1]. Le contexte est cette fois historique (« Il était une fois sous l’Occupation en France ») et, grâce à une cinéphilie hors norme et au foisonnement de références, la sublimation est celle du film de commando et, plus diffuse, du western spaghetti. Continuer la lecture Inglourious basterds

Elle s’appelait sarah

Gilles Paquet-Brenner, 2010 (France)


La rafle du Vel d’Hiv inspire les réalisateurs français en 2010. En effet, après La rafle de Roselyne Bosh, c’est au tour de Gilles Paquet-Brenner de s’attaquer à cet événement en adaptant le roman à succès de Tatiana de Rosnay. Continuer la lecture Elle s’appelait sarah