Spider-man 3

Sam Raimi, 2007 (États- Unis)

Spider-man-3

MISE EN PLACE
La première scène, très courte, remet Spider-man à sa place, parce qu’il est personnage de fiction, sur un écran de télévision et fait de Peter Parker son propre spectateur et quasiment son premier fan. Depuis le premier épisode déjà, Sam Raimi s’intéressait à l’homme, voire à l’adolescent, qui incarne Spider-man plus qu’au super-héros. Son intention est la même avec le numéro trois. Lire plus …

Jusqu’en enfer (Drag me to hell)

Sam Raimi, 2009 (États-Unis)

Sam Raimi nous fait « bouh ! » à nouveau. Après Spidey 3, le registre demeure fantastique bien que Drag me to hell (sous son titre original) ne s’adresse pas tout à fait au même public. Il s’agit d’un film d’épouvante (un « bouh !-movie » puisqu’il faut donner des noms de catégorie précis, percutants et anglais), une série B moins fauchée que Evil dead (1983) et plus convaincante que Intuitions (2001).

Lire plus …