Fenêtre sur cour (Rear window)

Alfred Hitchcock, 1954 (États-Unis)

Le magazine Blow up de Luc Lagier propose une rubrique appelée « collisions ». Sur le site d’Arte, depuis 2014 et jusqu’au 1 août 2114, on peut voir par exemple Quand Vertigo croise Bruges-la-Morte, ou, disponible depuis 2019 et un peu moins longtemps, Quand conversation secrète rencontre Psychose, deux fusions cinéphiles qui rendent compte des liens étroits que peuvent entretenir deux œuvres. Le mélange que nous envisageons à notre tour mériterait pareil montage, tout du moins j’imagine avec une certaine excitation ce que pourrait donner, dans un petit film tels que ceux-là, la collision entre Alfred Hitchcock et Christopher Nolan, une Fenêtre sur cour ouverte sur les mises en abîmes d’Inception (2010) et sur le parcours inversé autant que bouclé de Tenet (2020). Continuer la lecture Fenêtre sur cour (Rear window)

TENET

Christopher Nolan, 2020 (États-Unis)

SATOR AREPO ET CAETERA*

Le semeur de trouble mondial Andreï Sator (Kenneth Branagh) fait récupérer par ses mercenaires les neufs éléments qui, une fois assemblés, ne précipitent rien de plus que la fin des temps. Continuer la lecture TENET

Dunkerque

Christopher Nolan, 2017 (États-Unis, Royaume Uni, France)


ÉNIGMES SPATIALES

« Et pourtant il reste un espoir tenace,
nourri de la fantasmagorie même de cette déroute,
de ces pérégrinations somnambuliques –
espoir quand même de traverser la vague,
de trouver une fissure dans ce mur qui s’avance vers nous. »
(28 mai 1940)
Julien Gracq, Manuscrits de guerre, J. Corti, 2011

Dans la ville, un groupe de soldats avance avec prudence, alors que dans le silence tombent du ciel des tracts ennemis à leur adresse : « surrender = survive ». Continuer la lecture Dunkerque

Inception – « Autant de rêves »

Christopher Nolan, 2010 (États-Unis)


AUTANT DE RÊVES

« La divisibilité de la matière signifie que les parties entrent dans des ensembles variés,
qui ne cessent de se subdiviser en sous-ensembles ou d’être eux-mêmes
le sous-ensemble d’un ensemble plus vaste, à l’infini » Continuer la lecture Inception – « Autant de rêves »