Au-delà des montagnes (Shan he gu ren)

Jia Zhang-Ke, 2014 (Chine)

A touch of sin (2013) fragmentait les territoires, interrompait l’élan des personnages, rompait leurs destins. Il rendait compte de la violence du séisme qui, depuis que la Chine a entamé la fusion du communisme et du capitaliste Continuer la lecture Au-delà des montagnes (Shan he gu ren)

The World (Shijie)

Jia Zhang-Ke, 2004 (Chine)

DES CORPS EN MÉTAPHORE

The world est une création sur la danse où, paradoxalement, la danse est peu présente. Le film est un ballet en lui-même, une chorégraphie autour des relations amoureuses et de la difficulté de vivre. Continuer la lecture The World (Shijie)

24 City

Jia Zhang-Ke, 2009 (Chine)


« Dans la cité 24, les hibiscus fleurissaient, Chengdu resplendissait »

Deux ans après la cité engloutie de Fengjet (dans le beau Still life), Jia Zhang-Ke pose sa caméra à Chengdu dans la province du Sichouan. Dans cette ville, l’usine 420, classée jadis secret défense, a durant des décennies été une ville dans la ville. Continuer la lecture 24 City

Still life

Jia Zhang-Ke, 2007 (Chine)

Alors que tout le monde (nous y compris) se précipite sur le mauvais troisième épisode de Pirates des Caraïbes (on te pardonne Johnny, une erreur sur dix bons films reste une bonne moyenne) ou le morveux Shrek 3, le hasard ou notre instinct de survie, qui sait ?, nous a conduit hier à aller voir Still life, un film chinois sorti il y a deux mois. Continuer la lecture Still life