Rio Lobo

Howard Hawks, 1970 (États-Unis)


Howard Hawks ferme sa filmographie avec ce dernier western. Rio Lobo est moins efficace que La captive aux yeux clairs (1952) ou que Rio Bravo (1959). L’humour y est assez forcé, les relations entre les personnages un peu superficielles et l’intrigue plutôt lâche. Cependant, plusieurs scènes d’action sont parfaitement mises en scène et l’ensemble se voit encore avec plaisir. Continuer la lecture Rio Lobo

Rio Bravo

Howard Hawks, 1959 (États-Unis)


Howard Hawks s’est déjà frotté au genre (La captive aux yeux clairs, 1952), qui plus est avec John Wayne (La rivière rouge, 1949). Il réalise Rio Bravo en réaction à la faible figure du shérif vue dans Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952)*. Le thème est classique (un shérif droit dans ses bottes contre un puissant propriétaire et ses mercenaires), mais l’œuvre emblématique.

Continuer la lecture Rio Bravo

La terre des pharaons

Howard Hawks, 1955 (États-Unis)

Entre Les hommes préfèrent les blondes (1954) et Rio Bravo (1959), Howard Hawks décida de faire un péplum, si possible plus impressionnant encore que ceux réalisés par Cecil B. De Mille. Le thème qu’il choisit est celui de l’érection de la grande pyramide de Gizeh par un peuple asservi (les Kushites) sur le commandement du pharaon Kheops. Continuer la lecture La terre des pharaons