Petits meurtres à l’anglaise

Jonathan Lynn, 2009 (Royaume-Uni, France)




En cet été 2010, les films comiques anglais sont à l’honneur sur nos écrans. Dans le registre « humour british », Petits meurtres à l’anglaise (remake de Cible émouvante de Pierre Salvadori, 1993) est à placer à côté de l’adaptation réussie par Stephen Frears de la BD de Posy Simmonds, Tamara Drewe (2009).

Victor Raynard (Bill Nighy), un tueur à gages moustachu, vieux célibataire vivant avec sa mère est engagé pour éliminer Rose (Emily Blunt), une jeune et belle voleuse venant d’arnaquer un amateur d’art non moins véreux. Rejoint par un apprenti (Rupert Grint), ce petit monde va se poursuivre durant tout le film dans de multiples scènes pleines de quiproquos.

Si les ficelles du genre ont déjà été utilisées par nombre de réalisateurs, Wild target (titre original) parvient, grâce à de bons dialogues et un casting judicieux, à capter le spectateur. A voir bien évidemment en VO !

Une réponse à “Petits meurtres à l’anglaise”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*