Lady Jane

Robert Guédiguian, 2008 (France)




Lady Jane est un bon polar doublé d’un drame « à la française » et tourné « à l’ancienne » : l’action se déroule de nos jours mais aurait très bien pu se passer dans les années 1970 où 1980. Le film raconte l’histoire de trois anciens truands liés à la pègre et au grand banditisme marseillais, profondément désenchantés, plus ou moins reconvertis et ayant plus ou moins raccrochés de leurs anciennes activités, qui se retrouvent après que le fils de l’une (la seule femme des trois) ait été enlevé. Lorsque le passé resurgit avec ses règlements de compte…

Un polar noir signé du Marseillais Robert Guédiguian (à qui l’on doit, entre autres, le film sur François Mitterrand, Le promeneur du champ de Mars en 2005), sans concession ni effets d’esbroufe, brut et efficace et ce, même avec très peu d’action. Le trio Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride et Gérard Meylan est absolument impeccable et criant d’authenticité grâce à leur jeu sobre et intériorisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*