Zona, propriété privée, La

Rodrigo Pla, 2007 (Mexique)

Premier film du réalisateur sud-américain Rodrigo Pla, il s’agit de la confrontation de deux mondes opposés, La Zona, une résidence sécurisée, et la zone, les quartiers pauvres de Mexico. Un soir, lors d’une tempête, un pylône qui supporte un panneau publicitaire s’effondre permettant à trois jeunes des bidonvilles de s’en servir d’échelle afin de s’introduire dans la Zona. Là, ils commettent un cambriolage qui tourne mal. La suite est un huis clos dans la Zona où rien ne doit sortir ni entrer…

Sur une idée originale, Rodrigo Pla nous sert un film intéressant et nous montre une fois de plus que le fossé entre pauvres et riches tend à s’agrandir et qu’une justice à deux vitesses se met en place. C’est aussi une rencontre entre deux jeunes qui a priori rien ne rassemble. A noter, la présence dans le casting de Carlos Bardem, frère du désormais célèbre Javier (No country for old men des frères Coen, 2008).

J’ai vu ce film en avant première en présence du réalisateur, qui nous a déclaré en préambule :

« Encouragez ce film autour de vous s’il vous a plu et sinon n’en faites pas la pub ! ». Un discours plutôt sympa et à méditer (je pensais à la promo démesurée d’Astérix aux Jeux Olympiques, film que je n’ai pas vu et n’irai pas voir ! ).

Une réponse à “Zona, propriété privée, La”

  1. Vu dans la gazette de l’Utopia du mois d’avril :

    – La zona remporte le prix du meilleur premier film, Lion du futur au Festival de Venise 2007
    – le Prix de la critique internationale au Festival de Toronto
    – le Prix du public à Montréal
    – et le Prix du meilleur film à Stockholm

    ¡ Que viva Mexico !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*