Supa Modo

Likarion Wainaina, 2018 (Kenya, Allemagne)

Dans ses discussions la petite Jo (Stycie Waweru) assure ses amis de la supériorité de Jackie Chan sur Jet Li et de celle de Superman sur Iron Man. Sourire jusqu’aux oreilles et les yeux grand ouverts, face aux aventures de ses héros favoris, au cinéma de quartier ou ailleurs lors de séances improvisées, elle avale l’écran complètement transportée. Continuer la lecture Supa Modo

Le cinéma d’Idrissa Ouedraogo

Coffret Enfances de l’art (Pom Film, 2008)
– Yaaba (Grand-mère), 1989 (Burkina Faso, France, Suisse)
– Tilai (La loi), 1990 (Burkina Faso)
– A Karim Na Sala (Karim et Sala), 1991 (Burkina Faso)
– La colère des dieux, 2003 (Burkina Faso, France)

ENFANCES DE L’ART

Idrissa Ouedraogo est l’un des grands noms du cinéma africain. Et puisque le terme est très vague, affinons la définition en disant qu’il est l’un des grands réalisateurs du cinéma d’Afrique sub-saharienne, de ce cinéma d’une grande vitalité venu de pays marqués par la colonisation, surtout française. Un cinéma qui a cristallisé à partir de 1969 autour du fameux FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) au Burkina Faso (ancienne Haute-Volta aux temps bénis etc.) et qui a conquis les écrans du monde entier par son ambition et son exigence. Continuer la lecture Le cinéma d’Idrissa Ouedraogo

Le voyage de la hyène (Touki Bouki)

Djibril Diop-Mambety, 1973 (Sénégal)

Touki-Bouki est l’un de ces films, comme Deep end (Skolimowski, 1970), The swimmer (Perry, 1968)… qui sont d’autant plus choyés par leurs admirateurs que ces derniers savent faire partie d’une minorité d’adeptes. Film psychédélique, mais surtout Continuer la lecture Le voyage de la hyène (Touki Bouki)

Cocorico ! Monsieur Poulet

Dalarou (pseudonyme de Damouré, Lam et Jean Rouch), 1974 (France, Niger)

Road-movie improvisé dans lequel tout au long du film les nombreuses vues sur le moteur à réparer d’une 2 CV mise à rude épreuve pourrait se faire l’image d’un tournage brinquebalant soumis à des aléas divers, incidents mécaniques et fous rires en chaîne. Continuer la lecture Cocorico ! Monsieur Poulet

Timbuktu

Abderrahmane Sissako, 2014 (France, Mauritanie)


Abderrahmane Sissako a voulu raconter la prise de Tombouctou en 2012 par les terroristes islamistes [1]. En s’emparant de cette actualité, le cinéaste mauritanien montre l’absurdité et dénonce la violence de cette poignée qui tente d’imposer un extrémisme religieux auquel elle ne comprend sans doute pas grand chose. Continuer la lecture Timbuktu