L’inhumaine

Marcel L’Herbier, 1924 (France)

L’entrée en matière est étourdissante. D’une caméra embarquée sur les hauteurs de Rouen, jusqu’au bout d’une immense ligne droite bordée de grands conifères, où se niche la demeure cubiste de la tant adulée Claire Lescot, les premiers plans filent comme le bolide de Norsen et affichent d’emblée l’ambition esthétique du film. Continuer la lecture L’inhumaine

Il mio corpo

Michele Pennetta, 2020 (Italie)

Ce film magnifiquement naturaliste est le troisième de Michele Pennetta et le troisième qu’il tourne en Sicile. Davantage que ‘A iucata (2013) et Pescatori di corpi (2016), Il mio corpo avance sur le territoire de la fiction. Pourtant ses personnages, Oscar et sa famille, Stanley et les autres migrants sont bien réels. Continuer la lecture Il mio corpo